NL EN FR DE PL
 

La consultation de contrôle

Il est important d’effectuer un contrôle trois à quatre semaines après l’avortement. La consultation de contrôle peut être réalisée par votre médecin traitant ou par la clinique Bloemenhove.
Lorsque la clinique se charge du contrôle, la consultation est généralement effectuée à distance, par téléphone. Cependant, dans certaines situations, nous vous fixerons un rendez-vous afin que la consultation de contrôle ait lieu sur place, à la clinique.
C’est le cas lorsque :

  • vous vous êtes fait poser un stérilet après une IVG chirurgicale par aspiration ou un avortement instrumental ;
  • vous souhaitez vous faire poser un stérilet après une IVG médicamenteuse ;
  • vous souffrez (toujours) d’effets secondaires ou vous avez (ou avez eu) des complications.

Consultation de contrôle téléphonique

Le jour de votre consultation de contrôle, faites un test de grossesse chez vous. Un médecin ou une infirmière vous appellera (approximativement) à l’heure convenue. Veillez à être facilement joignable et à vous trouver dans un endroit calme où vous pourrez parler librement. Nous vous contacterons sous un numéro anonyme.

Nous nous entretiendrons avec vous pour savoir si vous avez bien récupéré physiquement et si vous souffrez (toujours) d’effets secondaires. La qualité de votre moral ainsi que les éventuelles difficultés que vous éprouvez à surmonter l’IVG seront également abordées. Nous nous intéresserons aussi à votre contraception.

Consultation de contrôle à la clinique

Un médecin ou une infirmière effectuera un test de grossesse, puis une échographie, pour vérifier que tout va bien. Si vous le souhaitez, vous pouvez vous faire poser un stérilet ou un implant hormonal. La pose est gratuite au cours du premier cycle menstruel qui suit l’IVG (si vous êtes assurée aux Pays-Bas). Toutefois, le contraceptif vous sera facturé.

Nous nous entretiendrons avec vous pour savoir si vous avez bien récupéré physiquement et si vous souffrez (toujours) d’effets secondaires. La qualité de votre moral ainsi que les éventuelles difficultés que vous éprouvez à surmonter l’IVG seront aussi abordées. Nous nous intéresserons aussi à votre contraception.

Test de grossesse positif / tissus résiduels

Lors de la consultation de contrôle, il arrive parfois que le test de grossesse soit encore positif. La positivité du test s’explique généralement par la présence dans l’utérus de tissus restés en place malgré l’avortement. Dans de rares cas seulement, il s’agit d’une grossesse persistante. Le risque de présence dans l’utérus de tissus résiduels après une IVG médicamenteuse est d’environ 5 à 6 %. Le risque de présence dans l’utérus de tissus résiduels après une IVG chirurgicale par aspiration est d’environ 1 à 2 %. Dans ces cas, le médecin décide, en concertation avec la patiente, de recourir à un traitement médicamenteux supplémentaire ou à une (nouvelle) IVG chirurgicale par aspiration.